Sclessin:  04/224.40.49
Tilleur:  04/233.14.79

Le paiement « au forfait »

La Maison Médicale de Tilleur a choisi d’exercer la médecine via le système dit « au forfait », et non « à l’acte ». Concrètement, cela signifie que tous nos prestataires de soins (médecins, kinésithérapeutes et personnel infirmier) appliquent un système de paiement forfaitaire, en vertu d’un règlement INAMI qui l’autorise depuis 1982.

Le forfait est une sorte de « contrat » passé entre la Maison Médicale, les patients et leur mutuelle, cette dernière versant chaque mois, pour chacun de ses affiliés inscrits (pour chaque membre de la famille, dans le cas des familles), un montant forfaitaire fixe, et ce, que le patient soit allé chez le praticien ou non ce mois-là. C’est pour cela qu’une inscription préalable auprès de la Maison Médicale est requise. Ce système est un peu comme une forme ‘d’abonnement’ médical proposé par la Sécurité sociale qui mise sur la solidarité, les personnes ayant peu recours au médecin permettant à celles en moins bonne santé de bénéficier davantage d’actes médicaux, infirmiers ou de kiné.

Dans le système « au forfait », le patient n’a donc rien à payer quand il vient se faire soigner. Ce forfait couvre aussi bien les consultations et visites du médecin généraliste, que les soins infirmiers ou de kinésithérapie. Toutes les mutuelles permettent d’adhérer à une Maison Médicale « au forfait » à condition d’être en ordre de cotisation (la Maison Médicale peut vous aider à vous remettre en ordre). Deux autres conditions pour pouvoir en bénéficier : résider dans la zone de soins (Tilleur ou Sclessin) et s’engager à ne pas consulter d’autre généraliste, kinésithérapeute ou infirmière en-dehors de la Maison Médicale (auquel cas le patient perd son remboursement chez ce prestataire externe).

  • Nos consultations

    Notre bâtiment dispose de cinq cabinets de médecine générale, quatre cabinets de kinésithérapie, d’un local infirmier, d’un cabinet de dentisterie et d’un bureau pour l’assistante sociale. Notre structure est accessible aux personnes à mobilité réduite (PMR).

    Nos généralistes assurent tous les soins primaires et les petits actes techniques : échographie diagnostique, ECG d’urgence, vaccinations, micro-chirurgie (sutures), mésothérapie, infiltrations, suivi gynécologique et obstétrique, dépistages dermatologique et ophtalmique.

    L’équipe des kinés propose différentes techniques, générales ou spécialisées, en fonction des besoins du patient : thérapie manuelle, cryothérapie, électrothérapie, ultrasons, rééducation périnéale, travail de proprioception, vélos de revalidation, taping, etc.
    Nos infirmières sont référentes en diabète, en soins de plaies, en soins palliatifs et en santé communautaire.

  • Prises de sang et analyses médicales

    Nos infirmières vous reçoivent tous les matins (excepté le jeudi), sans rendez-vous, de 8h30 à 9h, pour les prises de sang. D’autres prélèvements et dépistages peuvent également être réalisés (tests urinaires, expectorations, frottis de plaie, recherche d’IST).

  • Nos activités

    Nos soignants ne sont jamais à court d’idées pour vous proposer des activités autour du thème de la santé. Connaissez-vous par exemple notre petit-déjeuner organisé en début d’année ? Nous avons aussi un groupe de marche qui n’a pas peur d’user ses semelles chaque lundi – rejoignez-les ! Plutôt intéressé par une alimentation saine et équilibrée ? Notre diététicienne vous donne rendez-vous chaque mois pour des ateliers cuisine en groupe, sur base de produits accessibles financièrement. Nous proposons aussi un soutien à la parentalité en collaboration avec l’ONE (projets ETAPE et Tillous).

  • Une Maison Médicale « 2.0 »

    Nos médecins sont en veille scientifique permanente et en formation continue en collaboration avec le département de Médecine générale de l’Université de Liège et la Fédération des Maisons médicales. Certains de nos médecins sont maîtres de stage, notre Maison Médicale forme des médecins diplômés pendant leur spécialisation en médecine générale et accueille régulièrement des stagiaires dès leur 1er Master de médecine.